Magnolia bleuté de Février

Radieuse journée que cet hiver 2019 ! Les magnolias Nantais sont déjà éclos :

photographie de magnolia sur le cours John Kennedy à Nantes

Là où s’écoulait les flots du canal Saint-Félix, courent aujourd’hui sur le sol pavé les piétons et les tramways – dont on discerne le trait sur le cliché. Toutefois le vent n’a point oublié son trajet d’antan et souffle à cet endroit encore d’une curieuse façon – un air du large qui souvent me rappelle la traversée d’un pont.

Lignes ferroviaires sur bleu d’hiver

Janvier et trajets ferroviaires pour un jeu de crêtes entrelacées et de lignes caténaires !

Suivant l’angle de vue, les droites lignes d’alimentation forment des axes de tension variables… Qui tantôt frôlent, s’éloignent ou épousent les cimes arborées et indémaillables :

lignes d’alimentation électriques vue en parallèle
lignes d’alimentation électriques sous un autre angle

Photographies prises côté ouest vers la gare de Nantes. Le système électrique au premier plan contraste par sa rectitude et sa simplicité avec les branches torsadées et éclectiques en arrière-plan : simplicité versus foisonnement, création humaine rectiligne pour les câbles, intervention humaine maîtrisée pour la taille des arbres.

Ces éléments restent immobiles et pourtant suggèrent un invisible mouvement – respiration pour les arbres, transmission pour les câbles… Que seuls matérialisent, quelques instants, les trains et leurs passagers. Ce ballet de trajectoires, où le métal dessine le végétal, me séduit toujours d’autant qu’il en ressort des lignes de forces. Juste pour la composition, très graphique ce mois-ci !

Effet de double exposition

La volière au Jardin des Plantes de Nantes offre un spectacle étonnant ! Le ciel s’y reflète et crée un effet de sur-impression entre les oiseaux et leur habitat, qui se confond avec le ciel et les ramures environnantes :

Volière de perruches ondulées à l'automne, Jardin des Plantes de Nantes | photo MDstudio
Volière de perruches ondulées à l’automne, Jardin des Plantes de Nantes | photo MDstudio

La volière se conjugue au ciel vitrifié et se voit prolongée au gré des branches à proximité. En hauteur, les nids en bois se confondent avec les feuilles dans des tons de magenta et de vermillon, tandis qu’en bas, les parois embuées distillent les couleurs vert-bleutées des ombres comme propagées à leur intention.

Pour cette photographie, comme pour toutes celles que j’ai prises ce jour-là, je n’ai pas eu à juxtaposer quoi que ce soit ; l’effet de double-exposition s’imposait naturellement et le sujet mériterait probablement une série à part entière, bien que je ne dispose pour le moment que de quatre clichés valables à vous montrer sur le sujet.

Rayon de soleil que l’automne émerveille

Cet automne-ci, les couleurs chaudes ne réservent point aux feuilles d’arbres, et s’emparent des bâtiments en bord de Loire ! L’air se pare d’un bleu d’hiver tandis que le ciment s’orne d’orange à ciel ouvert – tantôt par réfraction avec les derniers rayons de soleil, tantôt à l’initiative de « street artists » :

Vue sur la Loire en fin d'après-midi, Bras de la Madeleine, Nantes | photo MDstudio
Vue sur la Loire en fin d’après-midi, Bras de la Madeleine, Nantes | photo MDstudio

A fleur de muraille [2]

Voisine du Chelidonium précédent, une autre plante d’un jaune tout aussi verdoyant :

Pissenlit et briques oranges à Nantes | photographie MDstudio
Pissenlit et briques oranges à Nantes | photographie MDstudio

Pissenlit photographié le long d’un muret, en bordure d’une rue passante, dans un quartier de Nantes. Et au ras du trottoir, en attendant le bus, pour changer.

A fleur de muraille [1]

Plutôt qu’un brin de muguet en jour de fête… Voici une blonde corolle au lieu d’une blanche clochette !

Chelidonium Majus à Nantes | photographie MDstudio
Chelidonium Majus à Nantes | photographie MDstudio

Chelidonium Majus – à confirmer – photographié le long d’un muret, en bordure d’une rue passante, dans un quartier de Nantes. Et au ras du trottoir, en attendant le bus, pour changer.

Un arbuste pour attendre le bus

Une fleur de jardin, un massif issu d’un parc ? Le Mahonia à feuilles de houx même en terres sèches s’adapte !

Ici, photographie d’une hampe florale, qui borde le bitume de la chaussée – et qui bientôt délivrera une senteur estivale parmi les effluves carbonées  :

mahonia à Nantes
mahonia dit « faux houx » serti de ses feuilles sombres

Il m’a suffi de marcher un arrêt de bus pour tomber sur cet arbuste le long d’un muret :

Voilà qui enjolive tant l’air que la vue, en attendant du bus la venue : )

Bien qu’il semble souffrir et faner déjà, ce petit Mahonia.

L’hiver est fini même par temps gris

L’hiver doucement se termine tandis qu’impatiemment le printemps s’achemine.

Ici, une photographie depuis les jardins du musée quai Branly dit « Jacques Chirac » ou « musée des arts premiers » :

Tour Eiffel cernée de magnolia | jardin musée Branly | photo MDstudio
Tour Eiffel cernée de magnolia | jardin musée Branly | photo MDstudio

 

Épanouissement singulier dans les serres [2]

Mise en scène particulière pour une vision de végétation évoquant le carbonifère. En tout cas, ces grandes fougères alliées à ces entrelacs élancés nous entraînent dans d’étranges pensées, sur ce qui a précédé nos arbres et nos forêts dans les temps reculés :

Serres Tropicales en visite nocturne | Jardin des Plantes de Nantes | photo MDstudio
intérieur des serres tropicales en visite nocturne | Jardin des Plantes de Nantes | photo MDstudio

Épanouissement singulier dans les serres [1]

J’ai de l’avance sur la floraison, et c’est précisément parce que les serres, tropicales ou non, déforment le temps que je partage ce cliché. Grâce aux serres, nous cultivons toute l’année des produits sujets pourtant à saisonnalité. Nous découvrons aussi une végétation différente, attirante, singulière sous nos hémisphères :

Serres Tropicales en visite nocturne | Jardin des Plantes de Nantes | photo MDstudio
Serres Tropicales en visite nocturne | Jardin des Plantes de Nantes | photo MDstudio

Autre forme de nature en ville, les arbres et plantes en exil !