Soir hivernal sur le canal

Reflet tremblant d’un monde déjà flou, image fragile d’un monde un peu fou, le canal de l’Erdre relate, chaque soir, en frissonnant, les lumineux émois de la ville et de ses bâtiments :

panorama sur le canal Saint Félix, Erdre à Nantes
panorama sur le canal Saint Félix, Erdre à Nantes | photo MDstudio

 

Vent du soir

L’eau n’oublie jamais les endroits qu’elle a jalonnés. Et les courants se souviennent des endroits qu’ils ont sillonnés. Le vent se rappelle ses courses folles au grès des eaux liquides ou gelées. Et sa brise n’abandonne pas la place, caressant la goudronnée surface :

bâtiment vitrifié et végétalisé, bise du soir
bâtiment vitrifié et végétalisé, bise du soir | photo MDstudio

Les plantes ploient sous la brise – halètement de la ville, effluve de pétrole mêlée aux soupirs du fleuve tranquille. Elles offrent une note de végétal dans un ensemble minéral, un souple mouvement curviligne qui allège la rectitude architecturale.